5 news sur Machu Picchu

Depuis l'ouverture en 1948 d'une route qui permet d'aller de la gare aux ruines, Machu Picchu est devenue la première destination touristique du Pérou. Mais ces trente dernières années, l'intérêt pour l'exploitation du site a toujours été plus grand que celui pour la conservation ou l'étude des ruines. La lourdeur administrative péruvienne, le manque de financements, font que le site reste en grande partie inexploré. On peut dire que finalement, Machu Picchu représente une réflexion plus sur le présent que sur son passé… L’actualité récente est là pour le prouver.
1

Aménagements du site

Au mois d’août 2016, une nouvelle sortie du Machu Picchu a été inaugurée. Cette construction a pour but de soulager l’ancienne sortie en contrebas, fragilisée par les piétinements des visiteurs et les pluies. Longue de pratiquement 100 mètres, elle respecte le principe des terrasses de drainage des Incas, apportant une bonne stabilité. Cet aménagement est en fait une recommandation de l’Unesco, pour éviter au site inca d’entrer dans la liste des patrimoines en dangers… Ce rappel à l’ordre a fait réagir le Ministère de la Culture péruvien, qui dorénavant travaille sur de nouveaux accès au site afin de préserver ceux existants, de désengorger certains points et donner de nouveaux angles de vues sur la cité.

En parlant de nouveaux angles, il en existe un qui ne demande qu’à être utilisé ! Lors de travaux de défrichements, un nouveau chemin inca a été mis à jour, derrière la montagne Machu Picchu, dans le prolongement du Chemin de l’Inca. Cette portion de 1,5 km serait idéale pour répartir un peu la fréquentation du Camino Inca. Détail surprenant, ce nouveau chemin passe par un petit tunnel creusé dans la roche, itinéraire bis créé probablement à la suite de l’effondrement du chemin initial. Le chef du parc archéologique a annoncé que ce chemin offrait une vue panoramique inédite sur la cité en contrebas. Muy bien ! Seulement voilà, cela fait au moins quatre ans que cet article fait des apparitions sans qu’aucune information ne change…

blog-perou-machu-picchu-08
© Éric Guimbault
2

Des nouvelles de la porte mystérieuse

En 2012, Thierry Jamin avait découvert à l’arrière du bâtiment le « Temple des Trois Portes », une entrée fermée par des pierres. Équipé d’appareils à ondes électromagnétiques, il avait constaté que le mur dissimulait des cavités, et détecté la présence de métaux. L’affaire fut superbement sous-estimée par le Ministère de la Culture péruvien, et l’explorateur français invité à aller explorer ailleurs… En juillet 2016, un article est sorti dans le magazine Forbes US, dans lequel toute l’affaire est retracée ! On y apprend notamment qu’une équipe péruvienne est sur le point d’ouvrir cet accès, s’appropriant de ce fait la découverte du Français qui avait été initialement ridiculisé...

Pour l’histoire, souvenons-nous que Machu Picchu fut révélé au monde par un américain, que 5 000 pièces du site furent envoyées aux États-Unis et que le gouvernement péruvien dut attendre un siècle avant de récupérer lesdites pièces et… qu’il en manque toujours ! En 2000, lors du tournage d’un spot publicitaire sur le site, une mini-grue tombe sur l’Intihuatana, qui n’est ni plus ni moins que la pierre du temple du Soleil, cassant quelque 5 cm… Le Pérou est un pays qui a énormément souffert des pilleurs de tombes, de dégradations, et qui de ce fait, mène une politique disons… protectionniste de son patrimoine.

blog-perou-machu-picchu-10
Thierry Jamin, au centre, et son équipe devant la porte mystérieuse © Forbes
3

La visite qui tue

Dans un classement des 10 sentiers les plus dangereux du monde, figure l’accès au Wayna Picchu, cette montagne sacrée qui figure sur toutes les photos représentant le Machu Picchu. Je ne vais pas vous faire un historique macabre, mais sachez que ce site inca, au relief accidenté, a connu quelques morts accidentelles. En juin 2016, un Allemand qui avait passé un cordon de sécurité pour se faire prendre en photo, a fait une chute mortelle de 200 mètres. L’occasion de vous rappeler de ne pas jouer au plus malin sur les sites naturels présentant franchement un risque…

blog-perou-machu-picchu-09
© Éric Guimbault
4

Peinture rupestre pré-inca

Au mois de juillet 2016, une peinture rupestre a été découverte dans la montagne Machu Picchu. La peinture représente un homme et un lama, et au-dessus d’eux une forme géométrique. Pour les chercheurs, cette découverte atteste une présence pré-inca du site. Lors des fouilles de 1912, quatre tombes avaient été découvertes proches de cette peinture, qui à l’époque était passée inaperçue.

5

Le Machu Picchu Kayak Fest

Du 4 au 6 novembre 2016, aura lieu le premier festival de descente de rivière de la région de Cusco. Cet événement, accessible aux amateurs et professionnels du canyoning, va permettre de découvrir les abords du Parc archéologique de Machu Picchu et sa superbe vallée traversée par le rio Urubamba ! L’itinéraire partira de Santa Teresa pour rejoindre Aguas Calientes, permettant quelques haltes dans les sources d’eau chaudes, comme celles de Colcamayo.

blog-perou-machu-picchu-11
Le rio Urubamba vu du Machu Picchu © Éric Guimbault