La faune amazonienne

La faune amazonienne est la plus nombreuse et la plus variée du Pérou. Une biodiversité riche ou l’on observe des amphibiens fluo, des armées de fourmis que rien n’arrête, des centaines d’espèces de papillons, des singes observateurs, des reptiles qui se fondent dans le décor et des oiseaux qui rivalisent de beauté.Une biodiversité menacée par la déforestation. En 2004, 2,8 millions d’hectares de l'Amazonie ont été déboisés en l’espace d’une année seulement : l’équivalent de la Belgique.
Visiter l'Amazonie

Dans le sud du Pérou, les départs pour l’Amazonie se font de Puerto Maldonado. Dans le Nord, les départs se font d’Iquitos, Tarapoto ou Pucallpa. Inutile de réserver des mois à l’avance, en revanche, évitez le pic de la saison des pluies (de novembre à avril).

Le jaguar, roi des animaux

Parmi les milliers d’animaux peuplant l'Amazonie, rares sont ceux qui ont bénéficié d’une si grande considération que le jaguar. C’est le seul félin à avoir marqué autant la religion et la culture de tout le continent américain ! Ce super prédateur, placé au sommet de la chaîne alimentaire, était vénéré par les Olmèques du Mexique, les Aztèque et les Mayas. Au Pérou, les civilisations précolombiennes Chavín, Paracas ou Mochica, l’ont représenté sur les temples, les céramiques ou les textiles. Chez les Incas, l’aspect religieux et symbolique du jaguar était également très important.

Comme beaucoup d’animaux de la selva, il est gravement menacé par l’homme qui détruit son habitat. Si vous craignez de ne pas l'apercevoir durant votre périple amazonien, voici une petite vidéo pour admirer le savoir-faire de ce chasseur hors pair.

Observer les oiseaux en Technicolor

Le quetzal est l’un des plus beaux oiseaux de la planète. Dans l’Amérique centrale des anciennes civilisations, il était considéré comme une divinité. Le plumage du quetzal, resplendissant, alterne les rouges et les bleu-vert irisés, et la touche élégante qui fait tout son charme, un long panache de plumes fines. Le quetzal du Pérou possède des plumes caudales plus petites que celles de son cousin d’Amérique centrale, néanmoins, il arbore des couleurs magnifiques !

Le toucan, oiseau aux couleurs vives, comprend une trentaine d’espèces différentes sur toute l’Amérique latine. Le Pérou compte une quinzaine d’espèces, mais leur recensement est complexe car certaines espèces se ressemblent beaucoup. Son bec démesuré ne lui sert pas à se battre mais à récupérer ses aliments (insectes, fruits, œufs).

blog-perou-faune-peruvienne (11)
Toucan
blog-perou-faune-peruvienne (7)
Le coq-de-roche est l’oiseau national du pays.
blog-perou-faune-peruvienne (10)
Le dauphin rose est visible dans la réserve de Pacaya-Samiria, au nord du Pérou.

La faune aquatique

L’Amazonie regorge de rivières ! On y trouve des piranhas, des caïmans, des anacondas, ou encore le plus gros poisson d’eau douce du monde, le paiche. Mais aussi des créatures dignes de contes de fées, comme le dauphin rose de l’Amazone. Les scientifiques pensent que ce dauphin est arrivé dans la forêt il y a des millions d’années, au miocène. À cette période, l’eau de mer est « entrée » plusieurs fois dans l’Amazonie. Ainsi, les dauphins d’eau douce descendraient d’ancêtres ayant peuplé l’océan, puis se seraient adaptés à ce nouvel environnement. Magie de la nature.

Où les observer ?
Au nord : réserve nationale de Pacaya-Samiria, parc national de Tingo María, parc national del Rio Abiseo.
Au sud : parc national du Manu, réserve nationale de Tambopata.

© photo principale : Alex Stemmer / fotolia.com © photos article : CARSUCRE ; La Selva Peruana ; La Selva Peruana