Les plus beaux marchés de Cuzco

Les marchés de Cuzco, comme partout sur la planète, sont plein de couleurs et de produits surprenants pour le voyageur. Mais c’est surtout le meilleur endroit pour apprendre sur la vie locale, observer et rencontrer les gens. Chaque marché a sa spécificité, sa fonction. Voici ma sélection.

Du troc au business

Avant l’arrivée des conquistadors, les marchés du Cuzco tenaient déjà un rôle social fondamental. On ne peut pas parler de rôle économique au sens basique du terme car les indiens vivaient du troc. Sur les katu, ces marchés incas, on échangeait des produits d’une diversité inimaginable ! Le chroniqueur Garcilaso de la Vega, raconte dans ses mémoires cet échange si riche, où les fruits et les plantes médicinales circulaient parmi les vêtements, où la laine et le coton se mêlaient à l’or, aux plumes ou aux coquillages.
Comme ses rues, les marchés de Cuzco ont souvent des noms quechuas. Cette langue, transmise oralement à travers les siècles, a subit la forte influence de l’espagnol. Ainsi, Qhasqaparu est devenu Cascaparo, alternant diverses orthographes. Vino Canchón mélange les origines, et Wánchaq fait partie de ces mots qui supportent mal les traductions. Seuls mots d’ordre : Culture et diversité !

blog-perou-cusco-marche-2

1
Le marché San Pedro

Le plus connu, le plus central, le marché de San Pedro est aussi devenu le plus touristique, simple évolution de la vie. À l’époque inca, cette immense pampa était appelée Qhasqaparu. Au XVIe siècle, les Espagnols y construisirent un hôpital, qui fut ensuite remplacé par une église, dédiée à San Pedro. À côté de cette église, la municipalité décida en 1925 de construire un immense marché couvert, baptisé Mercado San Pedro.
Aujourd’hui le lieu s’est adapté à la vie moderne de la ville, devenue la plus touristique du pays. Ainsi, la moitié de ce grand espace est consacrée à l’artisanat et aux vêtements locaux. L’autre moitié a su garder ses origines alimentaires, où l’on peut acheter des produits frais et surtout, manger sur place ! Des dizaines de Péruviennes cuisinent ici tous les jours, dans un espace réduit mais convivial et authentique. On y trouve des menus copieux à cinq soles (environ 1,35 euros en janvier 2015, n.d.l.e.) et on peut y prendre son petit déjeuner ou des jus de fruits naturels.

blog-perou-cusco-marche-3
blog-perou-cusco-marche-4

2
Le marché Cascaparo

Ce petit marché couvert, situé à deux minutes du marché San Pedro, offre une autre ambiance. Sa fréquentation est exclusivement locale et l’on n’y vend pas d’artisanat, seulement des produits frais. Comme presque tous les marchés couverts, on y retrouve les « coins cuisines », aux tarifs bons marchés (passez-moi l’expression !) Ici se croisent les familles modestes, les paysans chargés de sacs de pommes de terre et quelques restaurateurs venus faire leurs provisions du jour. Des chiens guettent les comptoirs des bouchers et des bébés dorment paisiblement, allongés au milieu d’un étalage de légumes… Une immersion salutaire !

blog-perou-cusco-marche-5
blog-perou-cusco-marche-6
Bonjour madame, vous avez des bananes ?

3
Le marché de Wánchaq

Wánchaq est l’un des cinq districts de Cuzco, un lieu populaire et vivant. Le chemin pour s’y rendre en partant de la Plaza de Armas est un voyage dans le temps, qui vous fait longer les vieux murs incas et les patios anciens des architectes espagnols.
On trouve de tout au marché de Wanchaq ! Des montagnes de fruits en passant par les chaussures, des coiffeurs ou du matériel de bricolage. Un espace à part permet de prendre son almuerzo (déjeuner). Malgré un dédale de marchandises et une fréquentation importante, il règne au marché de Wánchaq une atmosphère tranquille. Y passer trente minutes, vous apprendra plus sur la culture péruvienne que n’importe quel guide de voyage !

Une des nombreuses entrées du marché de Wanchaq
Une des nombreuses entrées du marché de Wanchaq
blog-perou-cusco-marche-8

4
Le marché de Vinocanchón

Situé loin du centre historique, au bout de la longue avenue de la Cultura, c’est le marché de produits frais le plus important de Cuzco. Installé dans le district de Jeronimo, un lieu riche en histoire pré-incaïque, ce marché est organisé en cercles concentriques. La vue sur les montagnes avoisinante est un ravissement pour l’œil ! Si vous êtes de passage à Cuzco, ne ratez pas ce lieu typique de la vie péruvienne, car il est question depuis quelques années de déplacer ce grand marché devenu trop important pour ce quartier en pleine mutation urbaine.

blog-perou-cusco-marche-9
blog-perou-cusco-marche-10

5
Les marchés de rue

Ces marchés, qui n’ont comme toit que le ciel bleu des Andes, se trouvent dans de nombreux quartiers ! L’hygiène y est douteuse, la promiscuité assurée, mais c’est un décor authentique, animé par des gens humbles. J’aime particulièrement celui situé sur les hauteurs de Belén, ou celui qui contourne l’ancienne gare de San Pedro.
Ce théâtre de la vie paysanne se déroule tous les jours en pleine air, et chaque étal est une scène brute de la vie. Sur les trottoirs, de vieilles mamas au visage ridé comme un parchemin, assises aux côté d’un poupin aux joues violacées, vendent leur production, parfois un simple tas de pommes de terre. Le dépaysement est tel que l’appareil photo nous démange ! Sachez contrôler vos impulsions et observez simplement, par pur respect pour ces gens peu habitués à être flashés entre un fromage et une tête de veau fraîchement coupée…

Autour de l’ancienne gare, le marché s’étale sur les rails.
Autour de l’ancienne gare, le marché s’étale sur les rails.
blog-perou-cusco-marche-12
blog-perou-cusco-marche-13

En savoir plus sur les marchés de Cuzco
San Pedro, calle Santa Clara, à 10 minutes de la Plaza de Armas
Cascaparo, calle General Buendía, à 200 m du marché San Pedro
Wánchaq, à l’angle de l’avenue Huáscar et de l’avenue Garcilaso, à 20 minutes de la Plaza de Armas
Vinocanchón, prenez un minibus dans la calle Ayacucho en direction de « toda la Cultura » et précisez à l’assistant du chauffeur que vous descendez au mercado Vinocanchón (30 minutes environ).
Découvrez nos suggestions de voyages à Cuzco

© Photos : Éric Guimbault
  • Martina

    Les photos sont géniales, comme d’habitude, colorées, plein de vie. Merci pour présenter ces marchés, d’autant plus que je vais à Cusco en juin !

    • Éric

      Super ! Mais attention aux réservations pour le Machu Picchu. En juin il y a beaucoup de monde, il faut réserver votre billet 1 mois à l’avance si vous voulez monter sur la montagne sacrée Wayna Picchu !